Google dévoile les mots vedettes de ses recherches en 2018


13 décembre 2018 - 862 vues

Les mots "procrastination", "GPA", ou "transgenre" ont été les vedettes des recherches de définition sur Google en France en 2018, selon le baromètre publié chaque année par le moteur de recherche américain.

Viennent ensuite "bigorexie" (addiction au sport), "ASMR" (stimulations auditives, visuelles ou tactiles censées relaxer), "Zad" (au choix zone d’aménagement différé ou zone à défendre), "RGPD" (règlement européen sur la protection des données), "BAE" (en anglais "before any else", mot clef pour réseaux sociaux signifiant "avant tout le monde"), "épicène" (qui désigne indifféremment l’un ou l’autre sexe), et "salmonelle".

Pour mieux refléter les tendances et les modes, le baromètre caractérise les mots qui ont connu la plus forte progression du nombre de recherches en 2018, et non pas les mots les plus recherchés - qui ont tendance à ne pas changer d’une année sur l’autre.

Arrivée tardive des "gilets jaunes"

Dans la catégorie des recherches politiques, l’expression "gilets jaunes" arrive en tête des progressions, malgré une arrivée tardive.  Les "gilets jaunes" se placent devant les mots "grève SNCF", "Alexandre Benalla", "France Etats-Unis" ou encore "Présidente Croatie".

Parmi les sportifs, les joueurs de la Coupe du monde raflent la mise, Antoine Griezmann en tête, avec un "intrus" parmi les dix premiers, Thierry Henry, sélectionneur adjoint de l’équipe de Belgique. Griezmann précède la grande star Kylian Mbappé, sa progression étant beaucoup plus forte que celle de son camarade déjà très connu et recherché en 2017, a rappelé Google.

Beaucoup de filets mignons en 2018 ?

Côté littérature, ce sont les expressions "Harry Quebert" (héros de roman qui a donné lieu à une série télé), "Nicolas Rey" (écrivain-chroniqueur à la vie nocturne mouvementée) qui arrivent en tête.

Enfin, pour des raisons qui restent à élucider, le "filet mignon" enregistre la plus forte progression en 2018 parmi les recettes de cuisine, devant le "bœuf bourguignon" et le "hachis parmentier".

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article