La maladie du scorbut revient en France


21 août 2019 - 1531 vues

On la croyait disparue depuis des siècles mais cette maladie d'un autre temps fait son retour. Entre 2017 et 2018, des médecins ont relevé quatre cas de scorbut en France. Principalement liée à une carence en vitamine C, cette pathologie ne devrait plus aujourd'hui entraîner de cas mortels, rassure une interne au CHU de Nice.

Une maladie des siècles derniers

Dents qui se déchaussent, gencives en sang, hémorragies… Le scorbut, maladie que l’on croyait disparue, est de retour en France. Des médecins rapportent, dans la revue spécialisée La presse médicale, avoir récemment observé cette pathologie des siècles passés, provoquée par une carence en vitamine C, chez quatre patients.

Entre août 2017 et janvier 2018, les médecins du service de rhumatologie de Nice ont identifié des cas de scorbut - longtemps appelé la "peste des marins" - chez deux femmes de 41 et 74 ans, et un homme de 61 ans. Un quatrième cas a été détecté à Grenoble chez un homme de 60 ans. Chacun de ces patients présentent des signes cliniques différents.

Manifestations "parfois trompeuses"

"La maladie peut en effet se manifester cliniquement de multiples façons, parfois trompeuses, telles que des signes généraux (fatigue, anorexie, amaigrissement), des douleurs musculo-squelettiques, des symptômes ostéo-articulaires (pseudo-paralysie, douleurs osseuses), des gencives hémorragiques, des saignements dans les articulations", énumère sur son blog, intitulé Réalités biomédicales, le Dr Marc Gozlan.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article