Rugby : de nouvelles règles et plus de sécurité

18 septembre 2018 - 1687 vues

Bernard Laporte, le président de la Fédération française de rugby (FFR) veut changer les règles : "Le rugby, c'est de faire des passes, d'éviter et de passer dans les intervalles". Comme au hand ou au basket, l'attaquant qui commet cette faute devra rendre le ballon à l'adversaire qui bénéficiera d'un coup franc.

Cette réforme doit "favoriser le rugby de mouvement, la sécurité et faire revenir notre jeu à son esprit originel", a expliqué la FFR. Pour le directeur technique national (DTN) Didier Retière, "si tu regardes les Blacks, ils ne font quasiment jamais de passage en force. Cette règle-là, elle te ramène vers une exigence de performance et d'état d'esprit dans le cadre du jeu".

Les plaquages seront désormais proscrits

Cette règle n’est pas la seule à avoir été introduite dans les règlements pour renforcer la sécurité des licenciés. Ainsi dès cette rentrée, le plaquage est remplacé par la règle dite du "toucher deux secondes". Le principe est simple : pas de plaquage, le défenseur doit toucher des deux mains l'attaquant qui a alors deux secondes pour transmettre la balle sous peine qu'elle soit rendue à l'adversaire.

Introduit dès 2014 en Ile-de-France, le "toucher deux secondes multiplie par 3 le nombre de passes et augmente de 20 à 40% le temps de jeu effectif", a assuré Florian Grill, le président du comité régional. "C'est bien dans l'esprit d'un rugby de mouvement versus un rugby de collision, étant entendu qu'il ne faut pas faire faire aux gamins le même rugby qu'au Top 14", ajoute-t-il.

Le plaquage reste tout de même enseigné dès les moins de 6 ans mais "graduellement", souligne Grill. C'est à dire à partir de janvier pour les U8, U10 et U12, le "toucher deux secondes" étant désormais instauré comme programme unique jusqu'en décembre, avant une phase de transition appelée "jouer au contact".

Enrayer la baisse du nombre de licenciés 

Dans le rugby professionnel français, les blessures graves se multiplient. En août, un jeune joueur d'Aurillac, Louis Fajfrowski, est décédé suite à un plaquage en plein match. Les K.O. impressionnants retransmis en direct à la télévision semblent décourager beaucoup de jeunes – et leurs parents – de s’inscrire dans des clubs de rugby. Toutes catégories confondues, 16.000 licenciés en moins entre 2016 et 2017 (-5,6%), encore 15.000 de moins cette année (-5,5%).

Cette saison, l'ensemble des moins de 14 ans français joueront avec la nouvelle règle du passage en force. Pour évaluer les possibilités d'appliquer cette nouvelle règle au haut niveau, le passage en force sera également appliqué pour les compétitions inter-poules des sélections nationales des moins de 16 et 17 ans.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article