Un bébé né avec le cœur en dehors de la poitrine a été opéré avec succès

14 décembre 2017 - 1564 vues

Des chirurgiens de l’hôpital de Glenfield à Leicester, en Angleterre, sont parvenus à replacer avec succès le cœur d’un bébé situé en dehors de la poitrine, a annoncé mercredi l’hôpital dans un communiqué. Ce type d’opération n’avait encore jamais été effectué chez un nouveau-né en Angleterre.

La petite fille, appelée Vanellope, est née avec une malformation du cœur très rare, appelée ectopie cardiaque, qui concerne 5 à 8 naissances sur 1 million. Les parents de l’enfant, un couple originaire de Nottingham, ont découvert à la neuvième semaine de grossesse que le cœur et une partie de l’estomac de leur fille se développaient à la surface de son corps. À la 16e semaine de grossesse, une échographie a confirmé que le cœur de l’enfant battait bien en dehors de sa poitrine. Les intestins, eux, avaient repris leur place normale.

Aussitôt née, aussitôt opérée

C’est finalement à l’issue de la 35e semaine de grossesse que la petite fille a vu le jour, de façon prématurée. Une fois sortie du ventre de sa mère, l’enfant a été immédiatement drapée d’un sac en plastique stérile afin d’éviter que son cœur ne soit contaminé. Les médecins ont ensuite anesthésié la petite fille. À peine 50 minutes après sa naissance, alors que son état était stable, la petite fille endormie a été conduite au bloc chirurgical. Des anesthésistes et des chirurgiens spécialisés dans les malformations cardiaques l’attendaient et sont parvenus à replacer entièrement son cœur dans sa poitrine.

"Elle a de bonnes chances d'y arriver"

Désormais, la petite fille est prise en charge par le service de soins intensifs de l’hôpital. "Nous espérons qu’elle sera assez forte et qu’elle va bien grandir pour que son cœur soit entièrement recouvert par sa peau, explique le Dr Nick Moore, un anesthésiste qui a participé à cette opération hors norme. Elle a encore beaucoup de chemin à parcourir, mais elle a de bonnes chances d’y arriver."

Les enfants nés avec ce type de malformation ont généralement très peu de chances de survie.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article