Facebook pourrait censurer les émojis "sexuels" pêche, aubergine et gouttes d’eau


04 novembre 2019 - 550 vues

Facebook et Instagram font la chasse au sexe. Les deux plus célèbres des réseaux sociaux qui font partie du même groupe ont décidé dernièrement de bannir l'utilisation de quelques émojis, ces petites illustrations utilisées habituellement pour accompagner un texte, qui sont détournés de leur sens premier pour évoquer des actes sexuels dans certains contextes. Ces émojis, appelés aussi sexmojis, sont l'aubergine, la pêche et les gouttes d'eau : ? ? ?. Ils évoquent respectivement, selon le contexte, un sexe en érection, une paire de fesses et une éjaculation.

Ces modifications sont apparues en juillet à l'occasion d'une modification de la charte de Facebook, appelées "Standards de la communauté". Il est stipulé que le réseau social ne permet pas l’utilisation "des émojis ou des séries d’émojis généralement considérés comme sexuels ou considérés comme sexuels dans le contexte".

Les émojis en questions ne pourront donc plus être utilisés dans des publications, les légendes, les groupes de discussion ou pour masquer des zones sensibles sur des photos lorsque le message vise clairement à faire la promotion de travailleurs et travailleuses du sexe ou pour diffuser des contenus pornographiques. D'autres émojis, pas encore interdits mais utilisés en association, peuvent également clairement évoquer la pénétration, comme la baguette couplée au donut, ou tout autre acte sexuel, comme la langue couplée aux cerises...

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article