La pluie tombe enfin en Australie !


16 janvier 2020 - 1387 vues

D'importantes pluies ont enfin commencé à tomber dans le Sud-Est de l'Australie, ravagé depuis des mois par de graves et mortels incendies. Annoncées depuis plusieurs jours par les prévisions météorologiques, ces précipitations devraient se renforcer ces prochaines heures dans plusieurs zones, ce qui devrait aider les pompiers dans leur lutte contre les flammes.

"De bonnes" pluies ont eu lieu ce jeudi matin dans l'Etat de Nouvelle-Galles-du-Sud, où sont localisés les brasiers les plus importants, a indiqué le bureau local de météorologie. "C'est un soulagement pour les pompiers y travaillant", a déclaré le service rural de lutte contre les incendies de l'Etat. "Cette pluie n'éteindra pas tous les feux, mais elle va aider à les contenir."

50 à 100 mm attendus par endroits

Cette animation fournie par l'équivalent australien de Météo France, le BOM, montre les prévisions de précipitations. Il anticipe, par endroits, des cumuls pouvant atteindre les 50 mm à 100 mm, soit jusqu'à 100 litres par mètre carré. Dans un registre plus léger, ce jeune enfant qui découvre la pluie a par exemple pu s'amuser sous une averse.
 
Avant les premières gouttes, une trentaine de feux échappant à tout contrôle étaient encore comptabilisés dans cet Etat qui a Sydney pour capitale. Dans celui voisin du Victoria, la fumée des incendies a considérablement perturbé les qualifications de l'Open de tennis d'Australie qui débute la semaine prochaine, à Melbourne. Des orages mercredi soir ont cependant contribué à dissiper les fumées. "Ils ont amélioré la qualité de l'air dans la majeure partie de l'Etat", a annoncé l'Agence pour la protection de l'environnement de l'Etat de Victoria (EPA).

28 morts

Ces incendies, sans précédent dans leur ampleur et leur durée, ont déjà fait 28 morts, alors que les scientifiques évaluent à plus d'un milliard le nombre d'animaux tués. Aggravée par le réchauffement climatique, cette crise saisonnière des feux de forêts a été nourrie par un temps particulièrement chaud ces derniers mois sur l'immense île-continent et la quasi absence de précipitations conséquentes. Depuis septembre, plus de 2000 habitations ont été détruites et une zone de 100 000 km², c'est-à-dire plus grande que la superficie de la Corée du Sud ou du Portugal, est partie en fumée.

L'année 2019 a été, en Australie, la plus chaude et la plus sèche depuis le début des relevés. La journée du 18 décembre a été la plus chaude jamais constatée, avec une moyenne nationale des températures maximales mesurée à 41,9 °C. Les scientifiques prédisent de longue date qu'avec le réchauffement climatique la récurrence de ces événements météorologiques extrêmes ne fera qu'augmenter.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article