Laeticia Hallyday "adorerait" un musée Johnny à Paris


02 décembre 2019 - 415 vues

À quelques mois des prochaines élections municipales, est-ce un appel du pied aux candidats parisiens ? Dans une interview donnée le 1er décembre dans le Journal du Dimanche , Laeticia Hallyday a expliqué qu’elle adorerait voir ouvrir dans la capitale un musée sur son époux disparu il y a deux ans.

"Et si Paris lui consacrait un lieu pour que les fans puissent aller écouter sa musique, voir et toucher des choses ?", interroge Laeticia Hallyday, alors que le nom du rockeur va briller à nouveau en lettres rouges sur le fronton de l’OIympia, dimanche, lors d’une journée hommage.

"J’ai le contenu", affirme-t-elle. "Un univers de souvenirs» constitué au fil des années. «J’ai précieusement gardé tout ce qu’il m’a confié, explique la veuve. J’ai même racheté des choses à des fans, car lui ne gardait rien, il donnait tout". Avant d’ajouter : "Il y a toute la carrière de mon mari, tout est répertorié".

La Trinité des "Vieilles Canailles"

Concernant le lieu d’un tel établissement, Laeticia Hallyday ne donne aucune information précise mais égrène la liste des endroits qui portent l’empreinte de Johnny à Paris. L’Olympia et Bercy, où il a si souvent joué, mais aussi le square d’Estienne-d’Orves, face à l’église de la Trinité, dans le 9e arrondissement. "Parce que c’est là où tout a commencé pour lui", explique la jeune femme, qui dit avoir récemment retrouvé l’amour.

En juin dernier, Laeticia a inauguré une place portant le nom de Johnny Hallyday à Toulouse. "Je sais que, de là où il est, c’est avec beaucoup de tendresse qu’il s’associe à cette célébration", avait-elle alors juré. Autre hommage à l’interprète d’Allumer le feu, une statue de plus de quatre mètres de haut a été érigée mais son emplacement, initialement prévu à Paris, n’a pas encore été défini.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article