Luc Besson poursuivi en justice par des chasseurs à cause des cerfs sur sa propriété


05 novembre 2019 - 784 vues

La justice se prononcera le 26 décembre sur une plainte visant le cinéaste Luc Besson accusé par agriculteurs et chasseurs de laisser proliférer des cerfs sur sa propriété ornaise, au détriment de champs voisins. Le réalisateur n'a pas assisté au procès qui s'est déroulé lundi devant le tribunal d'instance d'Argentan (Orne) dont la décision est mise en délibéré. Mais sa mère et sa fille étaient présentes lors de l'audience, a constaté un correspondant de l'AFP.

Des dommages chez les agriculteurs

La Fédération des chasseurs de l'Orne, qui doit indemniser les agriculteurs pour les dégâts occasionnés par le gibier, réclame environ 130 000 euros à Luc Besson. Selon les chasseurs, il s'agit de la somme que la fédération a versée à des agriculteurs pour les dédommager de dégâts causés depuis 2014 par des cerfs venant de la propriété du cinéaste.

Luc Besson possède une propriété d'environ 160 hectares, dont la moitié de bois, à La-Trinité-des-Laitiers, à l'orée de la forêt de Saint-Évroult, à une cinquantaine de kilomètres au nord-est d'Alençon. "Le débat ici, ce n'est pas chasser (ou pas NDLR). C'est payer. Il ne chasse pas. Dont acte. On est en démocratie. C'est son droit. Mais soit il respecte le plan de chasse, soit il assume financièrement", a plaidé Charles Lagier, l'avocat de la fédération.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article