Roquevaire : un instituteur frotte la joue d’un enfant avec une éponge, les parents portent plainte


06 novembre 2019 - 8248 vues

Mardi 1er octobre, l’instituteur du petit César, 4 ans, scolarisé à l’école maternelle La Quinsounaïo, à Roquevaire, dans les Bouches-du-Rhône, appelle ses parents pour les prévenir qu’il vient de nettoyer la joue de leur fils avec une éponge pour lui enlever une trace de feutre et que celui-ci a fait une allergie. 

Mais lorsque les parents récupèrent leur enfant, ils découvrent une importante liaison sur sa joue droite, s’apparentant à une brûlure, révèle France Bleu. L’enseignant aurait alors expliqué avoir frotté pour que "ça serve d’exemple aux autres enfants". Le petit César fait notamment savoir à ses parents, que l’enseignant lui a frotté la joue avec le côté vert de l’éponge et qu’il lui a fait mal.

Une enquête en cours

Emmené au centre médical, l’enfant présente "une lésion cutanée de dermabrasion / brûlure sur la pommette droite sur 3×2 cm", selon le certificat médical que France 3 a pu consulter. Le médecin prescrit une ITT de cinq jours. Scandalisés, les parents ont porté plainte le soir-même à la gendarmerie de Roquevaire. Accompagnés d’un avocat, ils attendent désormais les résultats de l’enquête.

Suite à ces événements, une nouvelle enseignante a été affectée sur l’école, le temps que l’enquête soit menée. Quant au petit César, il présente depuis des troubles psychologiques, selon ses parents : "Il s’est remis à faire pipi au lit et à prendre la sucette", a déploré la maman, au micro de France Bleu.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article