Sa voiture confisquée, elle doit payer pour des infractions commises par la police


21 octobre 2019 - 909 vues

Une habitante du Nord se trouve dans une situation ubuesque. Alors que sa voiture a été saisie en 2015, dans le cadre d'une procédure judiciaire, et réattribuée à un service de police, elle reçoit des dizaines d'amende pour des délits (excès de vitesse ou stationnements illégaux) vraisemblablement commis par les hommes en bleu !, raconte Le Parisien.

Plus de 6000 euros d'amendes

"J'en ai reçu plus de soixante, il y en a pour plus de 6 000 euros, sans compter les rappels. J'ai contesté les premiers : rien à faire. J'ai fini par perdre tous mes points, et par perdre mon permis de conduire. J'ai eu des saisies sur salaires, des frais bancaires… Je suis fatiguée de cette situation", explique-t-elle au Parisien.

Pire, comme elle n'a pas payé ces amendes, le Trésor public a ponctionné 2 000 euros sur son compte il y a quelques jours. Ces derniers mois, son avocate a multiplié les procédures pour faire reconnaître le changement de propriétaire de la voiture, en vain. "Les deux seules réponses que nous avons reçues étaient pour dire "On va voir" ou "On n'est pas compétents"", raconte-t-elle.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article